Les Derniers Parisiens – On a aimé

Les Derniers Parisien, c’est le genre de film dramatique français qu’on aimerait voir plus souvent. Non pas pour le rythme, puisque celui-ci est assez classique dans les productions françaises. Non pas dans le sujet, qui a déjà été traité et retraité des dizaines de fois dans le cinéma français. Mais pour d’autres points que nous allons voir ci-après.

Sorti en 2016 sous les couleurs de Haut et court, il a été écrit par Hamé Bourokba et Ekoué Labitey, au casting on retrouve Reda Kateb, Slimane Dazi, Mélanie Laurent. Il film a été nominé au Seattle International Film Festival en 2017.

On a aimé ce film pour 3 raisons…

Le jeu des acteurs

On a aimé le jeu des acteurs. Tous ne sont pas des acteurs très connus, mais chacun sonne juste et très à sa place dans son rôle. On est ainsi face à un casting qui a été rondement mené et ça se voit !

L’ambiance qui s’en dégage

L’ambiance qui se dégage du film est simplement incroyable. Pourtant, comme nous l’avons dit précédement le sujet a été vu et revu dans le cinéma français, mais Hamé Bourokba et Ekoué Labitey ont réussi un coup de maître avec une ambiance qui colle parfaitement au sujet. Avec des acteurs qui se donnent à fond pour faire ressortir les traits nécessaires à l’histoire des personnages.

Le sentiment de réalité

On sort de la salle complètement chamboulé, comme ayant été happé par une réalité si forte et bouleversante qu’on ne sait pas bien ce qu’on vient de vivre. Une simple séance de cinéma ou un moment passé avec les derniers Parisien ?

Bande annonce du film

Ajoutons à cela que le film a été tourné à Paris, cela ajoute au charme des scènes et à la cohérence de l’histoire.

Synopsis

Tout juste sorti de prison, Nas revient dans son quartier, Pigalle, où il retrouve ses amis et son grand frère Arezki, patron du bar Le Prestige. Nas est décidé à se refaire un nom et Le Prestige pourrait bien lui servir de tremplin…